Archive pour le tag 'Bolivie'

sept 28 2011

Amérique du Sud à vélo : Déjà 3000 km en Amérique du Sud avec Michelin

Catégorie Brèves


BOLIVIE

Depuis Buenos Aires, nous avons parcouru 3000 kilomètres. Et une deuxième crevaison… Les cactus et autre arbre à longues épines donnent du fil à retordre aux pneus d’Olivier. Philippe n’est à présent plus là pour dépanner Olivier, qui a dû acheter ses propres rustines.

michelin3000aMichelin3000b

sept 27 2011

Amérique du Sud à vélo : Chez le coiffeur bolivien

Catégorie Vidéos


BOLIVIE – La Paz

Un classique : la scène mensuelle chez le coiffeur-barbier. Aujourd’hui un petit supplément…

sept 26 2011

Amérique du Sud à vélo : Les vendeurs de jus de fruits naturels et de sandwichs

Catégorie Brèves


BOLIVIE

En Bolivie, nous avons fait une cure de fruits et surtout de jus de fruits naturels. Nous raffolons des vendeurs ambulants dans les villes qui proposent des jus d’oranges pressées et des kiosques multi-jus. Nos préférés : fraise, banane, carotte, raisin. Nous nous arrêtons aussi manger un sandwich-maison : ici à La Paz, le hamburger œuf-avocat-tomate-oignons. Un délice !

jus1jus2

sept 23 2011

Amérique du Sud à vélo : On est à La Paz

Catégorie Brèves


BOLIVIE – La Paz

Après cette traversée de la Bolivie du Sud au Nord, nous voici arrives à La Paz, une ville gigantesque et tentaculaire accrochée à la montagne. Nous allons y rester quelques jours pour nous reposer après l’épreuve pénible des montagnes et du vent. Ensuite, cap sur le Pérou à une centaine de kilomètres.

paz1paz2paz3paz4

sept 22 2011

Amérique du Sud à vélo : A vélo dans les hautes montagnes de la Cordillère

Catégorie Brèves


BOLIVIE

Dans la Cordillère des Andes, les cols ne manquent pas : nous montons pour descendre et remonter encore. Et tout ça entre 2700 et 4400 mètres d’altitude ! Les effets de l’altitude ne se font pas sentir car nous sommes montés très lentement à de telles altitudes. Il n’empêche que les journées sont pénibles et très difficiles physiquement. Et en plus nos copains ne sont plus avec nous pour nous motiver…

montagnes1montagnes2montagnes3montagnes4

sept 21 2011

Amérique du Sud à vélo : La fête de Ch’utillos à Potosi

Catégorie Vidéos


BOLIVIE – Potosi

Pendant notre séjour à Potosi, la ville la plus haute du monde (4060 m d’altitude) nous avons assisté à la fête annuelle des Ch’utillos. Des danses, des costumes, des fanfares et une foule incroyable !

sept 20 2011

Amérique du Sud à vélo : Une consultation à la Clinique pour Olivier

Catégorie Brèves


BOLIVIE – Potosi

Arrivés à Potosi, il a fallu se rendre à l’évidence : le furoncle d’Olivier devenait gros, violet et moche, il fallait consulter un médecin. Sur les conseils de notre logeuse, nous nous sommes rendus dans une nouvelle clinique où la consultation auprès d’un médecin généraliste coûtait 5 fois plus chère qu’à l’hôpital public. Mais cela n’a pas été un gage de qualité puisqu’Olivier est sorti aggacé, ayant l’impression de s’être fait charcuté pour le seul plaisir du médecin. Vous pouvez retrouver le récit complet de cet épisode dans l’article “Rencontre du 3ème type” du carnet sur la Bolivie.

Avec les antibiotiques et les poches de pus que le médecin avaient envelées, le furoncle est devenu peu à peu une plaie ouverte saine que je nettoyais chaque jour. Puis il a fini par se résorber après 10 jours de convalescence. Nous avons profité de cette pause pour reposer nos muscles et pour partir en bus visiter la ville de Sucre à 200 Km. Nous avons même assisté à la fête annuelle de Potosi.

sept 19 2011

Amérique du Sud à vélo : Journée de rallye

Catégorie Vidéos


BOLIVIE

Pas de chance ce matin. Nous avions beaucoup de kilomètres à parcourir pour arriver à Potosi alors nous avions décidé de nous lever tôt et nous sommes montés sur nos vélos à 7h45 pour faire… 50 mètres. La police nous a arrêtés et nous avons dû patienter jusqu’à 13h00 sur le bord de la route pour laisser passer un rallye. Vu qu’on est des fans de rallye auto, c’était super…

sept 16 2011

Amérique du Sud à vélo : Accident et roue voilée

Catégorie Carnet de route


BOLIVIE

Alors que nous dévalons une pente à près de 10%, nous nous trouvons nez-à-nez avec un crétin au volant de son bus qui a décidé de doubler coûte que coûte un camion qui peine dans la montée. Nous nous retrouvons avec deux véhicules face à nous qui n’ont aucune intention de nous laisser notre droit de passage. Malgré la pente, nous nous cramponnons à nos freins, nos vélos dérapent et nous réussissons à nous jeter dans le fossé à tant pour éviter de passer sous les roues du bus qui a encore le culot de nous klaxonner en nous dépassant. Quelques insultes plus tard, nous remettons nos vélos sur la chaussée et nous reprenons notre descente. Claudine est juste devant moi et j’entends un drôle de bruit dans ma roue arrière quand j’essaie de freiner. Je pense que quelques chose a dû se coincer dans la bataille. Je dis à Clau « Je crois que j’ai un problème avec ma roue » et je quitte la route des yeux pour regarder ma roue arrière et essayer de deviner d’où vient le bruit. Claudine m’a mal entendu et ralenti, croyant que je veux qu’elle regarde mon problème. Oui mais voilà, la tête baissée je ne la vois pas s’arrêter et tout va trop vite. Bing, je lui rentre dedans à pleine vitesse ! Bilan des courses, une petite entorse au poignet pour moi et une roue arrière complètement voilée pour elle. Il nous a fallu plus de deux heures pour redresser à peu près sa roue à l’aide de mon outil merdique, soi-disant multifonctions, que le vendeur de vélo m’a refourgué avant notre départ. Une bonne journée.

sept 15 2011

Amérique du Sud à vélo : On quitte les copains

Catégorie Carnet de route


BOLIVIE – Tupiza

Après presque un mois passé en compagnie de Diane, Philippe, Arthur et Lucas, nous avons dû reprendre la route seuls. Nous n’avons plus que quelques semaines de voyages alors qu’eux ont encore quelques mois et nous n’avons donc pas le même rythme. En remontant sur nos vélos tous les deux, cela nous a fait bizarre de ne plus entendre parler de la Piston Cup (les enfants sont fans du dessin animé Cars), de ne plus prendre d’apéro le soir à l’étape, ni de ne plus devoir attendre Philippe chaque matin alors qu’il est en train de réparer sa centième crevaison…
C’est la première fois que nous avons fait un bout de route avec des compagnons à vélos rencontrés en chemin et ils nous manquent ! Heureusement nous les suivrons sur leur blog :

http://diafiluaroundtheworld.over-blog.com/

Next »